Didier Repellin

Didier Repellin

Inspecteur Général des Monuments Historiques (h)
Architecte en chef des monuments historiques (h)
Architecte dplg Ecole Nationale d'Architecture de Lyon
Membre de l' ICOMOS et de la Smithsonian Institution

Travaillant toujours en équipe avec des architectes, des historiens d’art, des archéologues, des ingénieurs et des paysagistes locaux, Didier Repellin conçoit le patrimoine comme outil de liaison entre les cultures, les générations, le passé et le futur.
En 2014, il participe à la création de l’agence RL&Associés. Il en est le gérant.
Il assure la maîtrise d’oeuvre de travaux de restauration et de réhabilitation de monuments historiques à Paris et dans plusieurs départements notamment le Rhône (le Grand Hôtel-Dieu, le Palais de Justice Historique et la cathédrale de Lyon ; le Couvent de la Tourette de Le Corbusier, ...). Dans le Vaucluse, il restaure de nombreux édifices inscrits au Patrimoine Mondial par l’UNESCO. A Rome, il a été en charge des bâtiments français durant 20 ans (Villa Médicis, couvent de la Trinité-des-Monts, église Saint-Louis-des-Français). Il a mené la restauration du Colisée et de la Villa Bonaparte, siège de l'Ambassade de France près le Saint-Siège. A Naples, il est chargé de l’Auberge Royale des Pauvres.
Cette ouverture à l’internationale est une constante de sa carrière professionnelle qui s’étend bien au-delà de l’Europe : restauration du Pavillon Napoléon III à Phnom-Penh (Cambodge), restauration du musée islamique de Penang (Malaisie), restauration de l'Ambassade de France à Tunis, consultant à Singapoure, missions de diagnostic aux Caraïbes (Sainte-Lucie, Saint-Vincent et Cuba) et au fort de Lahore (Pakistan).
Didier Repellin a également mené des missions d’expertise à Singapour, en Thaïlande, en Malaisie, à l’Ile Maurice, en Indonésie, au Cambodge, en Chine et au Bangladesh en tant que consultant international pour les dossiers du Patrimoine Mondial pour l’ICOMOS (International Council on Monuments and Sites).

← ÉQUIPE