Palais Idéal Facteur Cheval
Date
2015 - 2018
Client
Mairie de Hauterives
Montant
382 300 € HT
Equipe

RL&A Architectes, mandataire

Typologie
Architecture civile

Palais Idéal du Facteur Cheval – Hauterives (26)

Restauration

Le facteur Ferdinand Cheval imagine et édifie de 1879 à 1912 un palais inhabitable au cœur d’un jardin luxuriant. Cet édifice constitue un ensemble remarquable et deviendra, selon André Malraux, le symbole architectural de l’Art naïf.
Dans l’ensemble, le Palais Idéal souffrait des outrages du temps qui altèraient les sculptures et les moulages. Des travaux conservatoires de restauration ont donc été entrepris : nettoyage, ragréages afin de retrouver une lisibilité, compléments de solins et bouchements de fissures, consolidation d’épiderme.

Il s’agit d’un monument délicat à restaurer en raison de sa constitution et de son intérêt touristique qui engendrent une érosion très importante.

Le chantier fut empirique, à la recherche du geste et de la matière.

/ Classé Monument Historique

Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval
Palais Idéal Facteur Cheval